dimanche 28 juin 2015

Étiquettes en papier de verre | Gregory Côté

Lorsqu’on recycle le verre, on en fait un granula qui est souvent utiliser pour différents produit notamment pour fabriquer du papier de verre (papier sablé). À partir de cette information, Gregory Côté de mon cours d’emballage, nous propose des étiquettes fabriquées à même le verre recyclé. Il propose aussi une deuxième vie à la bouteille qui une fois vidée peut être transformée en pot. Celle-ci a préalablement été marquée au laser et se casse sur le long d’une ligne de coupe. L’étiquette peut ensuite être utilisée pour sabler le contour du nouveau pot ainsi créé. Le papier sablé permet de créer une expérience visuelle et tactile complètement différente et intégrée.
When glass is recycled in fact it is being transformed in tiny particles which is often used for different product especially for making sandpaper. Starting from this information, Gregory Côté in my packaging class designed labels made with sandpaper. He proposes a second life in the bottle that once empty can be transformed into the pot. The bottle, previously laser marked can easily be broken along a cutting line. The label can then be used to sand the contour of the new pot thus created. The sandpaper helps creating a completely different visual and new tactile experience.

mardi 23 juin 2015

La pincée de sel sur la route 222 | Émile Lord-Ayotte

Il y a très longtemps, sur la route 222 à St-Denis de Brompton, il y avait, dans une ancienne grange, un pub / club / bar dansant digne d'un film de David Lynch. Vous avez vu Blue Velvet? Même chose, mais en vrai. On y retrouvait une belle brochette de gens tous plus étranges les uns et les autres. Des vieux qui sirotaient leur bière dans le coin, des instables à la limite un peu psychopathes, des motards, des jeunes qui n’avaient vraiment pas l’âge d’y être (moi entre autre du haut de mes 15 ans). Cet endroit sentait la bière et la pisse. On y mangeait des œufs dans le vinaigre et de la langue de porc dans la saumure. Que voulez-vous c’est aussi ça vivre dans un trou perdu d'Amérique du nord. J’y ai passé mon enfance à rêver de partir dès que possible, vers Montréal, New York, Paris… n’importe où sauf dans ce trou. À cette époque qui semble plus lointaine que réelle, on s’y rendait en motoneige et on revenait à la maison par les bois, un peu ébouriffé et surtout pas de casque.

Il y avait dans ce bar un rituel assez particulier. Les gars ajoutaient du sel dans leur bière. Beaucoup de sel. C’était infect, mais ça allait avec le reste et en jeune ado, je pensais que c’était la façon de boire de la bière. Alors quelle surprise lorsqu’Émile Lord-Ayotte dans mon cours d’emballage cette année a voulu travaillé sur ce rituel pour le moins anachronique. Ça donne des bouteilles de bière dont l’étiquette s’allonge en une pochette de sel servant à saler à souhait ce «divin élixir». Le design est bien fait et le service à l’utilisateur y est parfaitement bien intégré.
Long time ago, on the road 222 to St-Denis de Brompton, in an old barn, there was a weird pub/bar/dansing place. You could find all sorts of people more strange as each other. Some old people who were sipping their beer in the corner, unstable violent dudes, psychopaths, bikers, and also young people: to young to be there (myself among others with my 15 years of age). This place smelled a mixture of beer and piss. People ate eggs in vinegar and pork tongue in brine. That is how you live in a rat hole. I spent my teenage there, hoping to leave as soon as possible, to Montreal, New York, Paris ... anywhere except this isolated location. At that time, that seems more distant than real, we would get there by snowmobile and came back home through the woods, a little ruffled and of course without helmet. In that pub, there was a rather peculiar ritual. The guys added salt to their beer. Lots of salt. That was disgusting, but the young teenager I was thought at that time this was the right way to drink beer. 

So what a surprise when Émile Lord-Ayotte in my packaging class this year wanted to work on this awkward ritual. What a souvenir! The result is beer bottles whose labels extends into a salt pouch to freely salt the "divine elixir". The design is well done and the service to the user is perfectly well integrated.

lundi 22 juin 2015

Wishbone | Guillaume Vaillancourt

Nous travaillions sur le rituel en emballage à la session dernière. Wishbone est une emballage de bonbon en deux portions inégales. Inspiré du rituel de l’os de la ceinture scapulaire du poulet qu’on brise en faisant un vœux. La personne chanceuse est celle qui conserve le plus gros morceau. Dans cet emballage, on tire sur le contenu sans savoir quelle partie contient le plus de bonbons. Jour de chance ou de poisse, c’est selon.
Last semester, we were working on rituals and packaging design. Wishbone is a candy wrapper designed in two unequal portions. Inspired by the ritual of the chicken chest bone that we break for a wish. The lucky person is the one that retains the biggest piece. In this package, the participants pull the content without knowing which part contains 33% more candies. Lucky day or bad luck, depending.

mardi 26 mai 2015

Sop | Krystina Kouros | UQAM

SOP est un nom inventé à partir du mot soap, fusionné avec le symbole phonétique de la lettre 'o' de l'alphabet grec.

Il s'agit d'un projet fictif pour une compagnie qui offre une gamme de produits pour le corps dont les ingrédients sont trouvés en Grèce et au plus profond de ses mers. Chacun des produits, que ce soit un savon, une crème ou une huile, s’inspire des caractéristiques et des personnalités des Dieux et créatures dans la mythologie grecque.

Tout comme les Dieux et Déesses qui vivent en harmonie, les produits pour hommes et pour femmes ne sont pas différenciés, dans l’espoir de laisser la nature faire son équilibre et laisser libre cours aux choix de l’usager, selon ses désirs et ses besoins.

SOP is a made up name from the word soap, mixed with the phonetic glyph of the letter 'o' from the greek alphabet.

This is a fictional project of a company that offers a range of bath and body products whose ingredients are found in Greece and in the depths of its seas. Each product, whether its soap, cream or oil, is inspired by the characteristics and personalities of the gods and creatures of Greek mythology.

Like the gods and goddesses who live in harmony, men and women’s products are not separated, hoping to let nature make its balance as well as giving freedom of choice to each user, according to their needs and desires.

lundi 25 mai 2015

Tiré du bois | Vanille Windenberger

Est rattaché à ce nom, un visuel classique mais repérable: la feuille d’érable schématisée, qui va servir de système modulable en créant une multitude de combinaisons possibles pour différencier chaque producteur. Une couleur y est associée pour accentuer la distinction.

Inspiré des poches de lait rechargeable, l’emballage reste minimaliste. Facile de production (en berlingot, un pincement horizontale puis verticale pour sceller), il utilise du plastique et du papier cartonné tous deux recyclables.

Ce contenant de plastique à été conçu dans le but de simplifier le versage du sirop, du sucre et de la tire en utilisant un minimum de matière. En coupant le coin supérieur, on créé un bec verseur. Le plastique se nettoie facilement, et réduit la formation de croute (sirop qui cristallise). Une fois ouvert il reste debout à la verticale (dans le frigo).
Is attached to the name, a classic but recognizable visual: the maple leaf schematic, which will serve as modular system by creating a multitude of possible combinations to differentiate each producer. A color is associated to emphasize the distinction.

Inspired rechargeable milk bags, packaging remains minimal. Easy production (in carton, a horizontal and vertical pinch to seal), it uses plastic and cardstock both recyclable.

This plastic container has been designed to simplify pouring syrup, sugar and taffy using a minimum of material. By cutting the top corner, we created a spout. Plastic is easy to clean, and reduces crust formation (syrup crystallizes). Once opened it remains standing upright (in the fridge).

mercredi 13 mai 2015

Fito | Marianne Carpentier


Voici une nouvelle alternative pour les ensembles de cosmétiques qu’on retrouve en pharmacie et qui sont souvent suremballés. Il s’agit d’un soin des pieds complet conçu pour procéder aux trois étapes essentielles : nettoyer, exfolier, hydrater. L’idée principale est d’offrir au consommateur un produit «zéro-déchet» qui soit respectueux de la peau et de l’environnement.

Nettoyer
Le couvercle du contenant est un savon moulé naturel préparé avec des huiles végétales. Celui-ci est 100% biodégradable et offre un impact neutre sur l’environnement puisqu’il ne contient aucun composant chimique.

Exfolier
Le bocal lui-même est une pierre ponce naturelle. Elle est teinte avec une teinture biologique. Les pierres ponces sont des roches volcaniques très poreuses qui ont la propriété d’absorber l’eau environnante, ce qui permet d’isoler l’eau d’autres éléments. Elle capte donc les bactéries et autres gaz sans dégager des toxines.

Hydrater
La crème est un mélange d’huiles végétales et de beurre de karité. Elle est entièrement naturelle, sans aucun produit animal et surtout, sans microbille de plastique!

Le tout est emballé dans un furoshiki de coton biologique (tissus carré japonais) qui sert à la fois d’information et de serviette, débarbouillette.

Le nom fito et l’esthétique générale sont inspirés du design japonais.

Here is a new alternative for the sets of cosmetics we found in pharmacies and that are often over packed. This is a complete care for feet designed to follow the three essential steps: cleanse, exfoliate, moisturize. The main idea is to offer the consumer a "zero-waste" product that is respectful for the skin and for the environment.

Clean
The lid of the container is a molded natural soap made with vegetable oils. It is 100% biodegradable and provides a neutral impact on the environment since it contains no chemical component.

Exfoliate
The jar itself is a natural pumice. It is dyed with organic dyes. The pumice stones are very porous volcanic rocks that have the property of absorbing the surrounding water, allowing the water to isolate other elements. It thus captures bacteria and other gas without releasing toxins.

Moisturize
The cream is a blend of vegetable oils and shea butter. It is completely natural without any animal products and especially without plastic microbead!

Everything is packed in organic cotton furoshiki (Japanese square tissue) which serves both information and towel, washcloth.

The fito name and general aesthetics are inspired by Japanese design.

mardi 31 mars 2015

LA FORÊT DE NORMAND | Gregory Côté

Inspiré par son père qui plantait des arbres sur sa propriété de Granby, Gregory Côté a développé cet ensemble servant à démarrer des plantations d’arbres à partir de la germination des graines. Aujourd’hui, cet homme de Granby a réussit à donner vie à une petite forêt urbaine. Ce projet d'emballage fabriqué avec de la pulpe moulée est une belle réalisation dans mon cours d'emballage. Merci à l’équipe des techniciens de la faculté des Arts pour leur support.

Inspired by his father who planted trees on his property in Granby, Gregory Côté develop this set used to start planting trees from seed germination. Today, this man of Granby Who Planted Trees has managed to give life to a small urban forest. This proposed packaging made out of molded pulp is a great achievement in my class packaging. Thank you to the team of technicians of the Faculty of Arts for their support.

lundi 23 mars 2015

Bonjour Philippine | Julie Pirovani

Si vous êtes québécois, il se peut que cette coutume vous soit totalement étrangère. Cependant, en France, «Bonjour Philippine !» est une expression bien connue des enfants mangeurs d’amandes jumelles, ou de tout autre fruit dédoublé, ou encore de ceux qui, sans le faire exprès, ont prononcé la même phrase en même temps. Le lendemain matin, un petit cadeau va à celui ou celle qui pense à la dire le premier.

Inspirée par cette expression bien familière, Julie Pirovani a développé ce concept d,emballage pour elks amandes dans workshop donné à Aix-en-Provence au début mars 2015.

If you are a Quebecer, it is possible that this habit is completely foreign to you. However, in France, "Bonjour Philippine!" Is a term well-known to children eating twin almonds, or other twin fruit, or of those who, unintentionally, say the same sentence simultaneously. The next morning, a small gift goes to the one who thinks of saying it first.

Inspired by this well-familiar play, Julie Pirovani developed this packaging concept for almonds in the workshop I gave to ECV students in Aix-en-Provence in early March 2015.

mardi 17 mars 2015

Le thé Pu-er tous les jours | Menghe Zoo

Joli emballage tout en délicatesse et beauté pour le thé Pu-er qui se présente sous forme de galette solide. Développé par Menghe Zoo dans mon atelier d’emballage à Aix-en-Provence, ce projet s’inscrit dans la pure tradition de l’emballage de l’orient.
Nice packaging with delicacy and beauty for Pu-er tea that comes in a solid cake. Developed by Menghe Zoo in my packaging workshop in Aix- en-Provence, this project is in the pure tradition of asian packaging.

dimanche 15 mars 2015

Les merveilles de Johanne | Yann Carrière

Les merveilles de Johanne sont un acte de foi en tout ce qui est miraculeux. Inspiré d’une belle-maman bienveillante et enthousiaste, l’effet de ces produits sur la santé n’est pas garanti, mais considérant l’effet placébo lié à la foi, on peut croire que ça ne vous fera pas de mal. C’est un joli projet développé par Yann Carrière dans mon cours de design d’emballage à l’UQAM.
The wonders of Johanne are an act of faith in all that is miraculous. Inspired by a caring and enthusiastic stepmother, the effect of these products on health is not guaranteed, but considering the placebo effect related to faith, we may believe that it will not hurt you. This is a nice project developed by Yann Career in my packaging design course at UQAM.

vendredi 13 mars 2015

Présentations suggérées | Louis Gagnon | UQAM

Vous en avez assez des emballages standardisés par une pensée uniforme de ce qui doit être et ne pas être? Vous en avez assez des tablettes de nos épiceries où la créativité a désertée pour laisser place à l’ennui, l’uniformité et la pensée unique.

Ici à Packaging UQAM, on pense que les emballages pourraient être tellement plus sympathiques et on vous propose une réflexion sur ce que ça pourrait avoir l’air. En une semaine, les étudiants avaient à revoir le design d’une boite de conserve. La contrainte : présenter le produit autrement et surtout en prenant pour acquis l’intelligence de l’usager.Voici les propositions faites par les étudiants du cours de mon collègue Louis Gagnon.
Tired of standardized packages an one track minded uniform design inspired by god knows whom criterias? Tired of our grocery store shelves where creativity has deserted to make room for boredom, uniformity and unique thought.

At Packaging UQAM, we believe that the packaging could be so much more friendly and we offer a reflection on what it might look like. In one week, the students had to review the design of a can. The constraint: present the product differently by assuming the intelligence of the user. Here are the projects designed in Louis Gagnon's class at UQAM